Un code de couleur c’est du déjà vu.

Sauf quand c’est le premier optimisé pour tous vos clients, même ceux qui souffrent de daltonisme.

Les LaboratoiresVapolabs ont pensé à vous

Nous ne sommes pas les seuls à voir la vie autrement !

ColorNic

Maintenant affiché sur l’ensemble des gammes produites par Vapolabs.
Vision "normale"
Vision "Daltionienne"
Saviez-vous que ?
"Le daltonisme est une anomalie de la vision affectant la perception des couleurs. D'origine généralement génétique elle a alors pour cause une déficience d'un ou plusieurs des trois types de cônes de la rétine oculaire. Cette anomalie survient parfois à la suite d'une lésion nerveuse, oculaire, cérébrale, ou peut encore être due à certaines substances chimiques, mais généralement une origine génétique en est la cause. Cependant, aucune évolution n'est présente durant la vie de l'individu atteint, hormis le déclin de perception des couleurs normalement lié à l'âge chez tout être humain. Il existe plusieurs formes de dyschromatopsie partielle, la plus fréquente étant la confusion du vert et du rouge. Les autres formes de daltonisme sont nettement plus rares, comme la confusion du bleu et du jaune, la plus rare de toutes étant la déficience totale de la perception des couleurs (achromatopsie), où le sujet ne perçoit que des nuances de gris."

https://fr.wikipedia.org/wiki/Daltonisme

Un peu plus...

Achromatopsie
Absence totale de vision des couleurs, associée dans sa forme congénitale à une forte photophobie, une acuité visuelle réduite (< 2/10), et un nystagmus. Les cônes ne fonctionnent pas, et la vision provient essentiellement des bâtonnets. Il est estimé que la fréquence de l'achromatopsie en Occident est de 1/33 000. Noter qu'il existe aussi une forme cérébrale, due à une perte de vision des couleurs consécutive à une lésion cérébrale.
Deutéranopie
Absence dans la rétine des cônes de réception au vert ; les personnes qui sont affectées sont incapables de différencier le rouge du vert. C'est la forme dont était atteint John Dalton (le diagnostic de deutéranopie chez celui-ci fut confirmé en 1995, plus de 150 ans après sa mort, par analyse de l'ADN prélevé sur un de ses globes oculaires préservé jusqu'à nous). Les autres formes de déficience des couleurs ne sont des daltonismes que par abus de langage.
Deutéranomalie
Présence d'une mutation du pigment de la perception du vert ; la sensibilité à cette couleur est diminuée. Constitue la majorité (environ la moitié) des anomalies congénitales de la vision des couleurs.
Protanopie
Absence des récepteurs rétinaux au rouge ; cette couleur est indétectable par le sujet.
Protanomalie
Présence d'une mutation du pigment de la vision du rouge ; la sensibilité à cette couleur est diminuée.
Tritanopie
Absence des récepteurs rétinaux au bleu ; cette couleur est indétectable par le sujet.
Tritanomalie
Présence d'une mutation du pigment de la vision du bleu ; la sensibilité à cette couleur est diminuée.